Activités culturelles

Celebrations   02.10.2019

4ème édition du Salon du Patrimoine Culturel Immatériel – Du 06 au 08 octobre 2019

Affiche

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

 

        MINISTERE DE LA CULTURE

        WILAYA DE TIZI- OUZOU

        DIRECTION DE LA CULTURE

Nous avons  l’honneur d’informer l’ensemble de la famille de la presse que la 4ème édition du Salon du Patrimoine Culturel Immatériel sous le thème «  Tajmaat, symbole des valeurs et des liens sociaux dans les populations villageoises » en hommage à Khadidja Djama et Chami Mohamed, aura lieu du 06 au 08 octobre 2019.

La presse et le public sont cordialement invités.

 

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site et la page facebook:

-Dircultureto.dz

-Fb.com/DirectionCultureTiziouzou  

                                                                                                 

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Ministère de la Culture

Wilaya de Tizi-Ouzou

Direction de la Culture

Maison de la Culture Mouloud Mammeri

Comité des activités culturelles et artistiques

Organisent

الطبعة الرابعة لصالون التراث الثقافي اللامادي

Ammugar wis ukuz n tgemmi tadelsant tamensayt

4e EDITION DU SALON DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATERIEL

 

 

Sous le thème

Tajmaat, symbole des valeurs et des liens sociaux dans les populations villageoises

Hommage à Khadija Djama et Chami Mohamed

 

 

du 06 au 08 octobre 2019

 

 

 

 

Argumentaire

 

Le patrimoine culturel immatériel ne se manifeste pas uniquement dans les monuments et les collections d’objets.il comprend également les traditions, ou les expressions vivantes héritées de nos ancêtres et transmises à nos descendants, comme les traditions orales, les arts du spectacle, rituels et évènements festifs .les connaissances et pratiques concernant la nature et l’univers ou les connaissances et savoir-faire nécessaire à l’artisanat traditionnel, les pratiques sociales,  qui se définissent par l’organisation sociale ancestrale (tajmaat , assemblée du village ) présente  dans la société kabyle  qui a pu la préserver de multiples agressions subies de la part des conquérants.

C’est une institution politique locale et autonome  administrant  les populations villageoises, elle est basée sur la solidarité, l’économie solidaire et le droit coutumier qui se traduit à travers une tradition très rigoureuse et des règles communes qui régissent la vie quotidienne et qui doivent être appliquées par tous les villageois. La tajmaât dispose à la fois des pouvoirs politique, administratif et judiciaire. La tribu aussi présente des éléments de cohésion sociale forts (territoire, sanctuaires, marché, solidarité, etc.).

Dans le village, unité de base territoriale et politique qui unit les citoyens, des liens horizontaux unissent les habitants qui adhérent à un même système de représentation et sont fiers de leur identité. Aujourd’hui encore, c’est la persistance d’une organisation sociale ancestrale (tajmaat) à travers des comités de villages, sous-tendue par un certain nombre de valeurs, qui permet parfois aux populations locales de surmonter leurs difficultés.

A travers la linéarité historique et la succession des événements qui ont marqué la Kabylie, surgit l’ensemble des changements qui ont affecté le lien social de la société kabyle.

Cependant, au fur et à mesure des remaniements administratifs, la tajmaât perd de ses prérogatives officielles, tout en continuant parfois de les exercer officieusement.

Nonobstant, plusieurs villages ont pérennisé cette organisation traditionnelle à nos jours qui constitue l’illustration parfaite de cet attachement à nos valeurs ancestrales.

La présente édition du salon du patrimoine culturel immatériel, placée sous le thème

«  Tajmaat,symbole des valeurs et des liens sociaux dans les population villageoise » se propose pour l’engagement d’une réflexion devenue aujourd’hui nécessaire pour la sauvegarde et la valorisation de cet héritage qui caractérise notre région.il compte dans ses mesures plusieurs processus : l’identification, la recherche, la documentation , la protection et la revitalisation des différents aspects de ce patrimoine .Ces rencontres réuniront des experts , des auteurs , des artisans et des artistes ainsi que le mouvements associatif.

Ce salon sera aussi l’occasion de rendre un  hommage a deux  grandes figures qui ont  contribuer dans la transmission du patrimoine aux générations futures en l’occurrence Mme Khadija CHIKHI , icône de la chaine II et Mr CHAMI Mohamed, archiviste, conservateur du patrimoine audio-visuel algérien.
DJAMA khadidja, l’enfant de Djemaa Saharidj, est née le 15 mai 1964, à Casablanca, au Maroc, de mère marocaine et de père algérien.

Elle est diplômée de l’université d’Alger. Elle a obtenu la Licence en Sociologie Rural/Urbain, en 1987et  le Magistère en Sociologie Culturelle en 1993.

Elle a poursuivi ses études en France, à Amiens, au sein   de l’Institut des Langues Étrangères Appliquées (l’ILEA), de l’université Jules Verne de Picardie en 1996 ou elle obtient un DESS en Techniques de la Communication.

Depuis juin 2019, elle est retraitée de la Chaîne II, de la Radio Algérienne où elle a exercé pendant 30 en tant qu’animatrice, journaliste et productrice d’émissions.

 

CHAMI Mohamed, natif de Taourirt Mimoune dans la commune de Béni Yenni est un collectionneur des chansons amazighes (chaoui, tergui, kabyle…), il est passionné de la chanson kabyle.des son jeune âge, il avait acheté une petite radio pour suivre les programmes de la chaine II. Sa collection compte  environ 1000 cassettes, et 500 anciens disques (entre 78, 33 et 45 tours).il possède  plus de 6000 article de presse, une centaine de CD-ROM, des correspondances avec des chanteurs vivants et disparus. Mohamed Chami est souvent sollicité par des étudiants à la recherche de fonds documentaires pour leurs travaux relatifs au patrimoine musical algérien.

 

PROGRAMME

Du 06 au 08 octobre  2019

Espaces des expositions de la Maison de la Culture Mouloud Mammeri 

9h00  16h30 : Expositions

 

Exposition de livres avec :

– Centre National de Recherche Préhistorique, Anthropologique et Historique( CNRPAH) ;

– Centre de Recherche Anthropologie Sociale et Culturelle(CRASC).Oran ;

– Bibliothèque Principale de Lecture Publique de Tizi-Ouzou ;

– Maisons d’éditions : terroirs, planétaire et Numidie

Exposition autour du patrimoine culture immatériel avec la participation des musées nationaux

Arts et Traditions Populaires d’Alger

Arts et Traditions Populaires de Médéa

Bardoo

–          Maquette de l’architecture traditionnelle :-

Département d’architecture de Tizi-Ouzou

Mr SALOUMI

Mr BILEK

–           Tableaux de peinture reproduisant les aspects de l’organisation sociale traditionnelle

Mr MESSAOUDI

Mr BILEK

 

Exposition d’objets traditionnels :

Mr CHAALLAL d’objets traditionnel  à  Bouzeguene

Mme  GUISSI Nouara (art culinaire)

Mme OUAM Samira (robe kabyle)

Association YAKOUBI FERHAT (burnous)

Mme MANSOUR Dahbia (poterie)

 

 

Vente dédicace avec Mme ALIANE SERKHANE NADIA sous le theme « contes et fabliaux de mes aieux »

 

 

Dimanche 06 octobre  2019

Hall de la maison de la culture Mouloud Mammeri

10h00 : Ouverture officielle du salon :

– Allocutions d’ouverture.

– Visite des stands

13h30 : hommage a Khadija DJAMA et CHAMI Mohamed

Lundi 07 octobre  2019

Espaces des expositions

9h00  16h30 : Suite des expositions

Petit théâtre :

10h00: Conférences autour de la thématique

– Mr Hacène Halouane (modérateur), Enseignant à l’université M. Mammeri de Tizi-Ouzou

-Mr BOUKHLEF Farid, historien chercheur, au Centre de Recherche en Langue et Culture Amazighe, Bejaïa sous le thème « Tadjmaat en Kabylie, histoire d’une organisation »

– Mme OUTAH Lynda, Enseignante-chercheur au département de langue et cultures amazighes à l’université Abderrahmane Mira de Bejaia sous le thème « Azal n wawal deg tajmaat »

-Mr TAKHAROUBT Slimane, Anthropologue, Chercheur, au Centre de Recherche en Langue et Culture Amazighe, Bejaïa sous le thème « Impact socio-culturel de Tadjmaat sur la société kabyle »

– Mme LAIHEM  Zineb, enseignante à l’université Abderrahmane Mira de Béjaia« دور ثاجمعث في التنظيم العام للقرية في منطقة القبائل « 

Axxam nnagh

14h00 :

– Atelier de contes pour enfants anime par Mme Djamila BOUGHANEM

Mardi 08 octobre 2019

Espaces des expositions

9h00  16h30 : Suite des expositions

14h00 : Remise de diplômes de participation

Visite du village Hora en compagnie des associations culturelles et assister au déroulement de tajmaat.